Appelle mon numéro N°1 des ventes singles

Posté par dominique le 16 novembre 2008

Qui entre dans l’histoire
Entre dans le noir
Histoire d’y voir
Mon plus beau geste

J’ai un pillow du soir
Un pillow de star
Sans pillow je n’ai
Plus l’envie d’être

Qui entre dans l’histoire
Cache derrière un fard, noir
La peur des regards
Qui glissent et blessent

J’ai un pillow en plumes
En forme de lune
En forme de dune
Refais le geste

Appelle mon numéro
J’humeur à zéro
Appelle mon numéro
J’ai le sang si chaud
Appelle mon numéro
Viens dans mon sillage
Ni trop sage
Ni collage
Juste ce qu’il me faut

Appelle mon numéro
Compose ma vie
Appelle mon numéro
Fais-moi l’hallali
Appelle mon numéro
Donne-moi le « la »
Lalalala
Lalalala
Appelle-moi

Qui entre dans l’histoire
Entre dans le noir
Velours d’un boudoir
Et pour le reste…

J’ai un pillow duvet
Sans pilosité
Sans pillow je n’ai
Plus rien à mettre

Allégorie, viens là
Délit de l’émoi
Mon au-delà, c’est l’i…
…vresse du geste

À la folie j’ai « l’a…llo »
Qui me dit : au lit, là !
L’embellie c’est l’o…
Reiller, de rêve

               

Appelle mon numéro N°1 des ventes singles dans Discographie appellemonnumero1

apellemonnumero dans Paroles

mylene-farmer-4

Publié dans Discographie, Paroles | Pas de Commentaire »

Dégénération

Posté par dominique le 22 juin 2008

Sexy coma
Sexy trauma
Sexy coma
Sexy trauma

Coma des sexes, des styxs, d’éstatique
Coma des sexes, des styxs, extatique
Coma des sexes, des styxs, d’ésta-ta-tique
Coma des sexes, des styxs, esthétiques

Ou
Dégénération
Où, où est, où, où est, où, où est
Ma génération ?

Sexy coma
Sexy trauma
Sexy coma
Sexy trauma

J’suis dans mon lit faut qu’ça bouge
J’sais pas moi, il faut qu’ça bouge
Ce coma là, il faut que ça bouge
J’sais pas moi, il faut qu’ça bouge, faut qu’ça bouge

Sexy coma
Sexy trauma
Sexy coma
Sexy trauma
Sexy, sexy, sexy

Ou
Dégénération
Où, où est, où, où est, où, où est
Ma génération ?

Co-Coma des sexes, des styxs, d’éstatique
Coma des sexes, des styxs, extatique
Coma des sexes, des styxs, d’ésta-ta-tique
Coma des sexes, des styxs, esthétique

Publié dans Paroles | Pas de Commentaire »

Redonne-moi

Posté par dominique le 26 mars 2008

afficheconcertmylene.jpg 

Comme un fantôme qui se promène
Et l’âme alourdie de ses chaînes
Réussir sa vie
Quand d’autres l’on meurtrie, et
Réussir sa vie, même si…
Comprendre ne guérit… pas
Et ce fantôme se promène
Là, sous l’apparence gît le blême
Murmure des flots…
L’onde à demi-mot
Me…
Murmure que l’on doit parfois
Retrouver une trace de… soi

Comme un fantôme qui se démène
Dans l’aube abîmée sans épiderme
Et nul n’a compris
Qu’on l’étreint à demi et…
Et nul n’a surpris son cri :
Recommencer sa vie,
Aussi,

Redonne-moi,
Redonne-moi l’autre bout de moi
Débris de rêve, le verre se fêle
Redonne-moi la mémoire de ma…
Peut-être sève ? Peut-être fièvre ?
Redonne-moi pour une autre fois
Le goût de vivre, un équilibre
Redonne-moi l’amour et le choix
Tout ce qui fait qu’on est roi

Publié dans Paroles | Pas de Commentaire »

les mots – Seal, Mylène Farmer

Posté par dominique le 22 janvier 2008

motssinglemaxi45.jpg      lesmotssingle.jpg

 

Les Mots est le trente-cinquième single de Mylène Farmer il est sorti le 13 novembre 2001

  Les paroles de “les mots”
CD 2 titres 

  1. Les Mots 4:47
  2. Les Mots (Strings For Souls Mix) 4:44

Maxi CD

  1. Les Mots (Single Version) 4:47
  2. Les Mots (Strings For Souls Mix) 4:44
  3. L’histoire d’une fée, c’est… 5:00

Maxi 45 Tours

Face A :

  1. Les Mots (Single Version) 4:47

Face B :

  1. Les Mots (Strings For Souls Mix) 4:44

Paroles: Mylène Farmer.

Musique: Laurent Boutonnat.

Maison de disques: Polydor.

Durée: 4’47 (version single).

Editions: Requiem Publishing.

Sortie: 13 novembre 2001.

Deuxième titre: Strings for soul Mix (4’44).

Photographe: Isabel Snyder

a5.jpg

 M.F.:
Fixement, le ciel se tord
Quand la bouche engendre un mot
Là, je donnerais ma vie pour t’entendre
Te dire les mots les plus tendres

Seal:
When all becomes all alone
I’d break my life for a song
And two lives, that’s to tomorrow’s smile
I know, I will say goodbye
But a fraction of this life
I will give anything, anytime 

M.F.:
L’univers a ses mystères
Les mots sont nos vies
Seal:
We could kill a life with words
Soul, how would it feel
M.F.:
Si nos vies sont si fragiles
Seal:
Words are mysteries
M.F.:
Les mots, les sentiments
Les mots d’amour, un temple

Seal:
If I swept the world away
What could touch the universe
I would tell you how the sun rose high
We could with a word become one
M.F.:

Et pour tous ces mots qui blessent
Il y a ceux qui nous caressent
Qui illuminent, qui touchent l’infini
Même si le néant existe
M.F. & Seal:
For a fraction on this life
I will give anything, anytime

M.F.:
L’univers a ses mystères
Les mots sont nos vies
Seal:
We could kill a life with words
Soul, how would it feel
M.F.:
Si nos vies sont si fragiles
Seal:
Words are mysteries
M.F.:
Les mots, les sentiments
M.F. & Seal:
Les mots d’amour, un temple

________________________________________________________

Publié dans Discographie, Paroles | Pas de Commentaire »

L’histoire d’une fée, c’est…

Posté par dominique le 22 janvier 2008

Du Film « les Razmoket à Paris »

L’histoire d’une fée, c’est…

 fc.jpg    fee2.jpg  fee2ba.jpg

L’histoire d’une fée, c’est… est le trente-quatrième single de Mylène Farmer il est sorti le 27 janvier 2001.

CD 2 titres

  1. L’histoire d’une fée, c’est… (Single Version) 4:44
  2. L’histoire d’une fée, c’est… (Version instrumentale) 5:00
French English
Trois p’tits tours et silence !
C’est ça qui m’affecte
Quand on m’aime, je danse
Quand on veut j’apparais…
Trois p’tits tours et silence !
J’suis pas en latex
Quand on m’oublie, le sens
De ma vie disparait
Faire un voeu ou bien deux
Et puis fermer les yeux
(je suis là)
Pour celui et pour ceux
Qui n’ont pas froid au yeux
(qui croient en moi)
Faire un souhait pour de vrai
Et puis croire au mystère
(tout est là)
C’est un style, c’est facile
Quand on est Mélusine / Oh vite dépêche toi!

Avant que tout s’éveille
Attrapez-moi
Mais pas le bout des ailes
Une fée c’est fragile parfois
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeux de mains, jeux de M
Emoi

Trois p’tits tours et silence
C’est ça qui me choque
Quand ma peine est immense
Je change l’or en toc
Trois p’tits tours de passe passe
Moi j’en ai des stocks…
Si ma baguette casse
Que le grand crick me croque

Faire un voeu ou bien deux
Et puis fermer les yeux
(je suis là)
Pour celui et pour ceux
Qui n’ont pas froid aux yeux
(qui croient en moi)
Faire un souhait pour de vrai
Et puis croire au mystère
(tout est là)
C’est un style, c’est facile
Quand on est Mélusine/ Oh vite dépêche toi!

Refrain I

Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday, Friday, Saturday, Sunday

Refrain I

Avant que tout s’éveille
Attrapez-moi
Et voir mes étincelles
Une fée c’est magique en soi
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeux de mains, jeux de M
Emoi

Three small turns and silence!
It is that which affects to me
when I am liked, I dance
when one wants I appear…
Three small turns and silence!
I am not out of latex
when I am forgotten, the direction
of my desperate life
To make a wish or two
and then to close the eyes
(I am there)
for that and those
which do not have cold with the eyes
(which believe in me)
to make a wish for truth
and then to believe in the mystery
(all is there)
it is a style, it is easy
when one is Mélusine / Oh quickly catch you!

Before everyone wakes up
Catch me
But not the end of the wings
a fairy is fragile sometimes
Before midnight does not come
Catch me
Play with hands, play with Mr.
Emoi

Three small turns and silence
It is that which shocks me
When my sorrow is immense
I change gold into fake
Three small turns of master key passes
Me I have stocks of them…
If my bread breaks
That the large cricket crunches me

To make a wish or two
and then to close the eyes
(I am there)
for that and those
which do not have cold with the eyes
(which believe in me)
to make a wish for truth
and then to believe in the mystery
(all is there)
it is a style, it is easy
when one is Mélusine / Oh quickly catch you!

Chorus I

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi, Dimanche
(I couldn’t resist — SM)

Chorus I

Before everyone wakes up
Catch me
And to see my sparks
a fairy it is magic in oneself
Before midnight does not come
Catch me
Play with hands, play with Mr.
Emoi

Paroles: Mylène Farmer.

Musique: Laurent Boutonnat.

Maison de disques: Polydor.

Durée: 4’44 (Single Version).

Editions: Requiem Publishing.

Deuxième titre: Instrumentale (5’00).

Illustration: Tom Madrid

Publié dans Discographie, Paroles | Pas de Commentaire »

je te rends ton amour

Posté par dominique le 20 janvier 2008

Je te rends ton amour

aasingle.jpg    aapromo.jpg    aapicture.jpg

aamaxi45.jpg     aacrucifix.jpg     aadj.jpg

Je te rends ton amour est le vingt huitième single de Mylène Farmer il est sorti le 8 juin 1999

Paroles: Mylène Farmer.Musique: Laurent Boutonnat.Maison de disques: Polydor.Durée: 5’05 (Single Version).Editions: Requiem Publishing.Sortie: 8 Juin 1999.Deuxième titre: Effets secondaires (3’30). 

Photographe: Marino Parisotto Vay

=============================

Je te rends ton amour

M’extraire du cadre
Ma vie suspendue
Je rêvais mieux
Je voyais l’âtre
Tous ces inconnus
Toi parmi eux
Toile
Fibre qui suinte
Les meurtrissures
Tu voyais l’âme
Mais j’ai vu ta mains
Choisir Gauguin
Et je te rends ton amour
Redeviens les contours
Je te rends ton amour
C’est mon dernier recours
Je te rends ton amour
Au moins pour toujours
Redeviens les contours
“La femme nue debout”
M’extraire du cadre
La vie étriquée
D’une écorchée
J’ai cru la fable
D’un mortel aimé
Tu m’as trompé
Toi
Tu m’as laissé
Le compromettre
Je serais “l’Unique”
Pour des milliers d’yeux
Un nu de maître
Et je te rends ton amour
Au moins pour toujours
Je te rends ton amour
Le mien est trop lourd
Et je te rends ton amour
C’est plus flagrant le jour
Ses couleurs se sont diluées
Et je reprends mon amour
Redeviens les contours
De mon seul maître : Egon Shiele et…

CD 2 titres 

  1. Je te rends ton amour (Single Version) 5:05
  2. Effets secondaires (Inédit) 3:50

Maxi CD

  1. Je te rends ton amour (Single Version) 5:05
  2. Je te rends ton amour (Redemption – Perky Park Club Mix) 6:35
  3. Je te rends ton amour (Illumination – Perky Park Dub Mix) 6:32
  4. Effets secondaires (Inédit) 3:30

Maxi 45 Tours

Face A :

  1. Je te rends ton amour (Redemption – Perky Park Club Mix) 6:35

Face B :

  1. Je te rends ton amour (Illumination – Perky Park Dub Mix) 6:32

================================================

Effets secondaires

1 heure… 
2 heures… pas dormir il n’faut pas dormir
3 heures… point dormir
4 heures… pour vivre heureux vivons cachés
5 heures… vivons cachés
6 heures… effets non souhaités et gênants
7 heures… gare à l’ataxie ! Ah bon ? 
8 heures… il n’y a pas d’ataxie 
9 heures… il n’y a pas d’ataxie, il n’y a pas d’ataxie 
10 heures… il n’y a pas d’ataxie, il n’y a pas d’ataxie 
11 heures… il n’y a pas il n’y a pas
12 heures…
Tous les effets secondaires sont dits 
Tous les effets de Krueger sont ici 
Tous les effets secondaires maudits 
Tous les méfaits de Krueger sont la nuit
4 heures… j’ai des saisons pornographiques 
5 heures… j’ai des saisons pharmaceutiques 
6 heures… mon idéal ? C’est d’aimer avec horreur 
7 heures… un précipice entre vous et moi 
8 heures… est-ce qu’on en voit jamais le bout ? Non répondent mes yeux.
9 heures… seulement quand on est au bout ! Ah bon ? 
10 heures… pas dormir il n’faut pas dormir faut pas dormir
11 heures…
12 heures… il n’y a pas d’ataxie il n’y a pas d’ataxie il n’y a pas d’ataxie 
1 heure… il n’y a pas d’absence ! Ah bon? 
2 heures…
3 heures…
4 heures… en cas de doute demandez l’avis de votre médecin
5 heures… confusion mentale troubles psychiques
6 heures… ah bon ? 1 2 3 nous irons au
7 heures… 4 5 profondeur
8 heures… tous les effets secondaires 
9 heures… sont dits Accélération du rythme cardiaque
10 heures… tous les effets de Krueger Mauvaise coordination des mouvements
11 heures… sont ici Attention!
12 heures… tous les effets secondaires 
1 heure… maudits y a l’plafond qui m’regarde ! 
2 heures… tous les méfaits de Krueger Un faux-plafond un mensonge
3 heures… sont la nuit Je mets de faux cils à leurs yeux 
4 heures…pour un regard plus profond…

Publié dans Discographie, Paroles | Pas de Commentaire »

California

Posté par dominique le 18 janvier 2008

californiasingle.jpg    californiamaxi33.jpg

Aéroport, aérogare
Mais pour tout l’or m’en aller
C’est le blues, l’coup d’cafard
Le check out assuré
Vienne la nuit et sonne l’heure
Et moi je meurs
Entre apathie et pesanteur
Où je demeure
Changer d’optique, prendre l’exit
Et m’envoyer en Amérique
Sex appeal, c’est Sunset
C’est Marlboro qui me sourit
Mon amour, mon moi,
Je sais qu’il existe
La chaleur de l’abandon
C’est comme une symphonie

C’est sexy le ciel de Californie
Sous ma peau j’ai L.A. en overdose
So sexy le spleen d’un road movie
Dans l’rétro ma vie qui s’anamorphose

J’ai plus d’I.D, mais bien l’idée
De me payer le freeway
C’est l’osmose, on the road
De l’asphalte sous les pieds
Vienne la nuit, c’est le jet lag
Qui me décale
L.A.P.D me donne un blâme
C’est pas le drame
Se faire un trip, s’offrir un streap
Sous le soleil en plein midi
Six a.m, j’suis offset
J’suis l’ice dans l’eau, j’suis mélo, dis
Mon amour mon Wesson
Mon artifice
La chaleur du canon
C’est comme une symphonie

 

 

Publié dans Paroles | Pas de Commentaire »

Devant soi

Posté par dominique le 15 janvier 2008

Il a bu dans le cours d’un ruisseau
Parcouru les montagnes et le Pô
Il a vu dans vos yeux tant de haine
Qu’il s’est cru un instant plus le meme

Il a pris des chemins solitaires
Privé d’os comme un chien qui se terre
Il s’est mis a pleurer comme on aime
Continuer a prier quand meme

C’est devant soi
Qu’il faut se voir
La vie n’est pas toujours
Ce que l’on croit
C’est devant soi
Que je veux vivre
J’ai devant moi beaucoup de vies et de rires

C’est devant soi
Qu’il faut se voir
La vie n’est pas toujours
Ce chemin droit
Il faut me dire
Quand vient le noir
J’ai devant moi beaucoup de vies et d’espoir

Il a vu les loups surgir du bois
Suspendu aux branches de vos lois
Il a perdu l’amour, deux étoiles
Qui brillaient dans son coeur qui se voile

Il a compris quand gorge se serre
Que la vie ouvre porte a l’enfer
Mais la haut, un faucon se déploie
Qui protege son nom, son choix

C’est devant soi
Qu’il faut se voir
La vie n’est pas toujours
Ce que l’on croit
C’est devant soi
Que je veux vivre
J’ai devant moi beaucoup de vies et de rires

C’est devant soi
Qu’il faut se voir
La vie n’est pas toujours
Ce chemin droit
Il faut me dire
Quand vient le noir
J’ai devant moi beaucoup de vies et d’espoir

C’est devant soi
Qu’il faut se voir
La vie n’est pas toujours
Ce que l’on croit
C’est devant soi
Que je veux vivre
J’ai devant moi beaucoup de vies et de rires

C’est devant soi
Qu’il faut se voir
La vie n’est pas toujours
Ce chemin droit
Il faut me dire
Quand vient le noir
J’ai devant moi beaucoup de vies et d’espoir

18699682.jpg

Publié dans Paroles | Pas de Commentaire »

A quoi je sers

Posté par dominique le 14 janvier 2008

Poussière vivante
Je cherche en vain ma voie lactée
Dans ma tourmente
Je n’ai trouvé qu’un mausolée
Et je divague
J’ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais… des pages vides

Poussière errante
Je n’ai pas su me diriger
Chaque heure demande
Pour qui, pour quoi, se redresser
Et je divague
J’ai peur du vide
Pourquoi ces larmes ?
Dis… à quoi bon vivre ?

Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air ?
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu’on attend de nous ? J’avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux me taire
Si tout devient dégoût

Poussière brûlante, la fièvre a eu raison de moi
Je ris sans rire, je fais n’importe quoi
Et je divague
J’ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais… des pages vides

Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air ?
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu’on attend de nous ? J’avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux me taire
Si tout devient dégoût

 1987elsatrillat004.jpg

Photographe: Elsa Trillat

Publié dans Paroles | Pas de Commentaire »

Souviens toi du jour

Posté par dominique le 14 janvier 2008

m3.jpg

 

SOUVIENS TOI DU JOUR

Quand le vent a tout dispersé 
Souviens-toi 
Quand la mémoire a oublié 
Souviens-toi…

Souviens-toi que l’on peut tout donner 
Souviens-toi que l’on peut tout briser 
Et si c’est un Homme… 
Si c’est un Homme 
Lui parler d’amour à volonté 
D’amour à volonté 

Souviens-toi que l’on peut tout donner 
Quand on veut, que l’on se rassemble 
Souviens-toi que l’on peut tout briser 
Les destins sont liés 
Et si c’est un Homme… 
Si c’est un Homme 
Lui parler d’amour à volonté 
D’amour à volonté 

Le souffle à peine échappé 
Les yeux sont mouillés 
Et ces visages serrés 
Pour une minute 
Pour une éternité 
Les mains se sont élevées 
Les voix sont nouées 
Comme une étreinte du monde 
A l’unisson 
A l’Homme que nous serons… 

Souviens-toi que le monde a changé 
Au bruit des pas qui résonnent 
Souviens-toi des jours désenchantés 
Aux destins muets 
Et si c’est un Homme… 
Si c’est un Homme 
Lui parler d’amour à volonté
D’amour à volonté 

Refrain

Quand le vent a tout dispersé 
Souviens-toi 
Quand la mémoire a oublié 
Souviens-toi…

Publié dans Paroles | Pas de Commentaire »

12
 

LE LOTUS |
eilahdesign |
laperleipopette2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jardin de mes aurores
| L'envol
| DANSE avec les étoiles